Graphisme


grphisme jeu de l'oie
Le Jeu de l’Oie est l’un des jeux de société les plus anciens. Nous trouvons les premières traces de ce jeu au XVI siècle.

Il existe de nos jours plus de 10 000 versions du jeux de l’oie. Elles sont simplifiées pour être accessibles aux plus petits ou encore portent sur un thème spécifique. Par exemple le jeu de l’oie Histoire, le jeu de l’oie Science ou le jeu de l’oie Sport.

Au fil du temps des représentations liées aux actualités ont vue le jour comme lors de l’Affaire Dreyfus publié par L’Aurore en 1898 ou encore des représentations inspirées de la publicité avec le jeu de l’oie pour la marque de cirage LION NOIR très célèbre autrefois.



Le dessin du plateau de jeu est également un objet qui laisse une large place à l’imagination des artisans, et même des artistes. On peut d’ailleurs considérer que le Jeu de l’Oie est directement à l’origine de l’art de l’auca, une sorte de bande dessinée avant la lettre apparue dans le nord de l’Espagne, qui consiste à présenter une histoire à base d’images dont le sens est explicité par des phrases en vers.

Ce jeu de l’Oie est la source d’inspiration d’un très grand nombre de jeux de société qui sont apparus plus tard. Par exemple le jeu des serpents et des échelles où le système est grossièrement le même avec des échelles qui aident à avancer et des serpents qui font chuter. Ce jeu est également réadapté et appelé en Allemagne par le « Jeu des Singes », ou encore la version « Jeu de Steeple-chase » où ce n’est plus des oies mais des chevaux à l’hippodrome et les accidents sont des haies qui freinent la course.
Le Jeu de la Chouette quant à lui s’éloigne quelque peu des règles ne supprimant les accidents du plateau.